Ethnologie européenne / Anthropologie culturelle / Cultures populaires

En Suisse, différentes universités offrent la possibilité d’étudier l’Ethnologie européenne, l’Anthropologie culturelle et les Cultures populaires. La discipline se trouve dans le paysage universitaire international sous différents noms ou combinaisons de noms; cela est également le cas en Suisse.

Du point de vue thématique, la discipline se concentre sur les processus culturels en Europe. Au centre se trouvent les évidences et modes de vie quotidiens des hommes. La culture, un terme clé de l’anthropologie culturelle, ne signifie pas «civilisation» ou connaissances équivalentes à celles d'un citoyen cultivé, mais fait bien plus référence à l’art et la manière dont les hommes organisent leur vie et lui donnent du sens, et les règles selon lesquelles ils interagissent, communiquent entre eux et se distinguent les uns des autres. La discipline se penche de manière conséquente sur les différentes formes d’expression de la culture et de la société, qu’il s’agisse des leurs ou de celles des autres, et se distingue par une variété de démarches de recherche, principalement dans le domaine des méthodes empiriques qualitatives. Outre la recherche fondamentale, les problématiques pratiques jouent un rôle important sur une base empirique concrète.

À l'Université de Bâle et à l’Université de Zurich, il est possible d’étudier l’Ethnologie (empirique), l’Anthropologie culturelle, les Cultures Populaires en tant que branche à part entière, avec les diplômes BA/MA/PhD en branche principale et secondaire:

Dans les universités francophones, les disciplines Ethnologie (empirique)/Anthropologie culturelle ainsi qu’Ethnologie sont proposées en tant que disciplines à part entière sous diverses appellations: